redoutable


redoutable

redoutable [ r(ə)dutabl ] adj.
XIIe; de redouter
Qui est à redouter, à craindre. dangereux, puissant. Ennemi, adversaire redoutable. Il n'a pas l'air bien redoutable. effrayant. Une arme redoutable. Concurrence redoutable. ⊗ CONTR. Inoffensif.

redoutable adjectif Qui est à redouter, à craindre fortement : Un ennemi redoutable.redoutable (synonymes) adjectif Qui est à redouter, à craindre fortement
Synonymes :
- inquiétant
- sérieux
Contraires :
- bénin
- débonnaire

redoutable
adj. Qui est à redouter, qui inspire la crainte. Un mal redoutable.

⇒REDOUTABLE, adj.
A. — 1. Qui est à redouter, à craindre.
a) [En parlant d'un animé] Synon. dangereux, terrible. Adversaire, concurrent, ennemi, juge, partenaire, public, rival redoutable; animal redoutable. Avocat (...) chicanier et redoutable, homme d'affaire roublard et entreprenant (CENDRARS, Or, 1925, p. 254). Mon Dieu, madame, nul n'ignore en ville que vous êtes une personne redoutable (MAURIAC, Passage Malin, 1948, I, 1, p. 17).
Empl. subst. Ces impeccables historiens ne veulent pas qu'il y ait une chrétienté (...) Ces redoutables ne veulent pas qu'il y ait la communion des saints (PÉGUY, Argent, 1913, p. 1150).
b) [En parlant d'un inanimé] Synon. grave, sérieux. Concurrence, danger, puissance redoutable; froid, soleil redoutable. Pour un homme qui se met au-dessus de tout, comme pour le négociant qui cherche une revanche, cette triste cérémonie est peu redoutable. Mais pour un homme comme César Birotteau, cette scène est un supplice (BALZAC, C. Birotteau, 1837, p. 374). Je n'aimais pas la paresse, ni l'étourderie, ni l'inconsistance. De son côté, je sentais que souvent ma bonne foi l'agaçait. Une amitié pouvait s'arranger de ces divergences; elles rendaient redoutable la perspective d'une vie commune (BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p. 216).
2. [En parlant de l'aspect ou de l'attitude d'un animé] Propre à inspirer la crainte. Synon. inquiétant, effrayant, terrifiant. Il a encore relevé ses redoutables yeux, et j'ai baissé les miens. Chère, cet homme est une énigme indéchiffrable (BALZAC, Mém. jeunes mariées, 1842, p. 197). Anna s'affaire autour du fourneau, sent peser sur elle ce regard redoutable, n'ose se retourner (MAURIAC, Fin nuit, 1935, p. 189).
B. — Fam., p. plaisant. [En parlant d'une pers.] Qui présente un défaut que l'on redoute. Synon. insupportable, pénible. Chopin (...) passait pour un bavard assez redoutable, particulièrement en ce qui concerne l'équitation (ARNOUX, Roi, 1956, p. 206). [En parlant d'un inanimé] Synon. de fort, puissant. C'est dégoûtant, claironna Rosenstein avec un redoutable accent de Toulouse (MAGNANE, Bête à concours, 1941, p. 161). Sa propre voix et l'écheveau de ses pensées (...) l'entraînaient interminablement dans un débit monotone (...) d'une redoutable vertu soporifique (ARNOUX, Seigneur, 1955, p. 27).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Fin XIIe s. redotable (Sermons de St Grégoire sur Ezéchiel, 47, 36 ds T.-L.). Dér. de redouter; suff. -able. Fréq. abs. littér.:2 264. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 3 289, b) 3 238; XXe s.: a) 2 912, b) 3 335.
DÉR. Redoutablement, adv. a) D'une manière redoutable. Redoutablement efficace. Je ne vis derrière moi que la droite et large allée, vide, haute, redoutablement vide (MAUPASS., Contes et nouv., t. 2, Horla, 1886, p. 1101). b) Fam., p. plaisant. Synon. de prodigieusement, puissamment. Les amis d'Antoine étaient généralement intelligents mais redoutablement sérieux (SAGAN, La Chamade, 1965, p. 234 ds ROB. 1985). []. 1re attest. 1866 (AMIEL, Journal, p. 439); de redoutable, suff. -ment2. Fréq. abs. littér.: 12.

redoutable [ʀ(ə)dutabl] adj.
ÉTYM. XIIe; de redouter.
1 Qui est à redouter, à craindre. || Ennemi, adversaire redoutable (→ Assurer, cit. 50; 1. parler, cit. 41). Puissant. || Il a eu affaire à un adversaire redoutable. → À forte partie. || Mains redoutables (→ Plaindre, cit. 8). || Redoutable infanterie (→ Bataillon, cit. 3). || Animal redoutable. Fier.Un air (→ Appareil, cit. 10), un aspect (cit. 13) redoutable. Effrayant.Arme redoutable. Dangereux, terrible (→ Francisque, cit. 1). || Parole redoutable (→ Juger, cit. 10).Sa puissance était redoutable (→ Indien, cit. 6). Formidable. || Concurrence (cit. 6) redoutable. || Redoutables épreuves (cit. 32). Rude.Vx. || Redoutable à… (→ Plier, cit. 11).
1 Je reconnus Vénus et ses feux redoutables (…)
Racine, Phèdre, I, 3.
2 (…) Mme Térébinte découvrit qu'une méchanceté intelligente est plus proche de la bonté ou qu'une grande force, quelle qu'elle soit, est toujours moins redoutable que la faiblesse.
M. Jouhandeau, Chaminadour, II, XV.
2 Par plais. Qui présente un défaut que l'on redoute. || Il est d'un pédantisme redoutable.C'est une redoutable emmerdeuse.
CONTR. Débonnaire, inoffensif, rassurant.
DÉR. Redoutablement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Redoutable — (franz.: furchterregend) ist der Name von einer Reihe von Kriegsschiffen der französischen Marine : Redoutable (1706): Prototyp für eine neue Schiffsklasse Redoutable (1740): Freibeuterschiff Redoutable (1749): Linienschiff mit 74 Kanonen.… …   Deutsch Wikipedia

  • Redoutable — Saltar a navegación, búsqueda Redoutable Enfrentamiento entre el Redoutable (a la izquierda) y el Temeraire. Pintura de Auguste Mayer. Historial …   Wikipedia Español

  • redoutable — Redoutable. adj. de tout genre. Qui est fort à craindre. Un ennemy redoutable. des forces redoutables. il est redoutable à ses ennemis …   Dictionnaire de l'Académie française

  • redoutable — Redoutable, Timendus, Formidabilis …   Thresor de la langue françoyse

  • Redoutable — Le Redoutable     Cette page d’homonymie contient une liste de bateaux partageant le même nom. Si un lien interne vous a conduit sur cette page alors qu il existe un article détaillé, merci de le mettre à jour pour qu il pointe… …   Wikipédia en Français

  • REDOUTABLE — adj. des deux genres Qui est fort à craindre. Un ennemi redoutable. Un redoutable adversaire. Vous avez un concurrent redoutable. Un parti redoutable. Des forces redoutables. Il est redoutable à ses ennemis. La colère de cet homme est redoutable …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • redoutable — (re dou ta bl ) adj. Qui est à redouter. •   Dès sa première campagne, le duc d Enghien passa pour un capitaine également redoutable dans les siéges et dans les batailles, BOSSUET Louis de Bourbon.. •   Cet homme [Retz] si fidèle aux particuliers …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • REDOUTABLE — adj. des deux genres Qui est à redouter. Un ennemi redoutable. Vous avez un concurrent redoutable. Un parti redoutable à ses ennemis. La colère de cet homme est redoutable …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • redoutable — Redoubtable Re*doubt a*ble ( ?*b l), a. [F. redoutable, formerly also spelt redoubtable.] Formidable; dread; terrible to foes; as, a redoubtable hero; hence, valiant; often in contempt or burlesque. [Written also {redoutable}.] [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • redoutable — adj. rdotâbl(y)o, a, e (Villards Thônes | Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.